top of page
  • Dr Thomas Baltazard

Prise en charge d'un ongle incarné

Updated: Apr 7, 2021

L’ongle incarné est le résultat d’un « conflit » douloureux entre la tablette unguéale (ongle dur) et les replis qui l’entourent (parties molles). Cette affection multifactorielle est une pathologie souvent liée au port de chaussures étroites ou de talons hauts, et à des habitudes de coupe trop courte de l’ongle. L'incarnation touche principalement le gros orteil sur son bord latéral mais d'autres types sont possibles.


pince coupe ongle, coupe courte, risque d'incarnation distale.

Quels sont les STADES d'un ongle incarné ?

LE STADE DOULOUREUX SIMPLE À ce stade, l’incarnation de l’ongle intéresse le plus souvent le bord interne de l’ongle du gros orteil qui rentre dans l’épiderme de la peau. L’erreur souvent commise est de supprimer la douleur infligée en coupant, le plus loin possible, la partie de l’ongle enfouie dans les tissus enflammés. Cela ne fait que déplacer le problème vers l’arrière, en créant une nouvelle pointe d’ongle (spicule) qui perfore, à la manière d’un harpon, la peau avoisinante. Au cours de ce premier stade, le traitement consiste avant tout d’exciser, sous anesthésie locale, le spicule en question. Tout peut en rester là, grâce aux bains de pieds antiseptiques et à des manœuvres quotidiennes permettant de favoriser la « sortie » de l’ongle. Toutefois, les rechutes sont fréquentes et l’évolution vers le stade suivant aussi.

LE STADE DE BOURGEON CHARNU Cette lésion est douloureuse, récidivante et saigne au moindre contact. Un écoulement purulent est également souvent retrouvé. Le bourgeon charnu correspond à une inflammation et une hyper-cicatrisation. Elle est entretenue par le spicule d’ongle et l’infection qu’il provoque. À ce stade, l’intervention chirurgicale est généralement nécessaire.


Pourquoi faire un traitement chirurgical par phénolisation ?

Le traitement de l’ongle incarné s’effectue en supprimant définitivement une petite partie de la racine de l’ongle (matrice). Il en résulte un ongle très légèrement plus étroit mais un soulagement rapide. Cette destruction peut être réalisée chirurgicalement ou chimiquement.

L’intervention est simple, rapide et se fait sous anesthésie locale. La partie coupable de l’ongle incarné est retirée sans douleur. Ensuite, le phénol est appliqué à l'aide d'un fin coton-tige pour détruire la racine de l’ongle qui serait à l’origine d’une récidive.

Une pommade antibiotique est appliquée puis un pansement est réalisé sous la forme d’une « poupée ». Ce dernier devra être refait tous les jours. Le retour à domicile est immédiat ; il faudra juste prévoir une large paire de chaussures pour que le pied rentre avec le pansement, et un accompagnant pour vous ramener si vous êtes en voiture.

Au total, à la fois antiseptique et anesthésique, le phénol possède également des propriétés nécrosantes qui en font tout l’intérêt thérapeutique. Le résultat est habituellement excellent.

Comments


bottom of page